[TSS Exclusive] UZ parle de son dernier single « Future » et de son propre avenir

octobre 8, 2021 by Aucun commentaire

[TSS Exclusive] UZ parle de son dernier single « Future » et de son propre avenir

Brian Polonais


UZ a été un nom familier dans le genre trap au cours de la dernière décennie. Il a fait son entrée sur la scène en 2012, il a été un pionnier du genre et l’a aidé à évoluer vers ce qu’il est aujourd’hui. À l’occasion du 10e anniversaire du projet, Guillaume P., alias DJ Troubl, alias UZ, retire le surnom d’UZ et recommence. Cela a été assez difficile, mais étant donné l’histoire riche de l’artiste, nous pouvons être sûrs que l’avenir sera radieux pour lui. Aujourd’hui, son dernier single « Future » est sorti.

La chanson s’ouvre étonnamment calme avant de devenir vraiment bizarre avec la première goutte. La chanson commence à devenir plus sombre et plus lourde alors qu’une myriade d’éléments de production sont jetés dans la panne. La deuxième goutte est un piège à toute épreuve. Des klaxons retentissants signalent son flamboiement de gloire alors qu’il sort sur un high. C’est triomphant et les productions d’accompagnement donnent aux cors encore plus d’épopée. La chanson agit à la fois comme une ode à UZ lui-même mais pour piéger la musique dans son ensemble et c’est tout à fait la chanson avec laquelle laisser ses fans.

Nous avons pu discuter avec UZ de « Future » ​​et de ce qui l’attend pour son propre avenir. Lisez ci-dessous pour obtenir le scoop à ce sujet et comment vous pouvez toujours attraper UZ une dernière fois.

TSS : Qu’est-ce qui s’est passé dans la fabrication de « Future » ?

UZ : À l’époque, je travaillais sur mon 3e pack d’échantillons pour Splice, « Real Trap Samples Vol.3 ». J’ai travaillé dessus pendant presque un an pendant le confinement, et j’avais aussi besoin d’écrire des morceaux de démo avec pour présenter le pack. J’ai eu 3 idées, « Future » étant l’une d’entre elles. C’était juste une intro et un drop mais ça me paraissait spécial. Je me suis assis dessus pendant des mois, mais finalement, je suis revenu et je l’ai terminé, retravaillant l’intro et le premier drop et l’ai rendu futuriste et lourd, mais minimal. La section intermédiaire de ventilation s’inspire de musiques plus expérimentales comme Aphex Twins, calme, mais intrigante et menaçante à la fois. Pour le deuxième drop, je voulais vraiment en faire un hymne alors je suis parti avec les trompettes que je n’avais jamais vraiment utilisées auparavant. Je voulais que la piste soit grande et mémorable, alors j’ai fait tapis.

TSS : The ‘Trinity’ (Deluxe Edition) sera votre dernier album officiel en tant qu’UZ. L’album vous envoie-t-il comme vous le souhaitez ?

UZ : ‘Trinity’ était de loin mon meilleur morceau à mon avis. J’ai sorti beaucoup de musique au cours de ma carrière sous UZ mais j’ai l’impression que Trinity était la plus spéciale. Les retours ont également été incroyables. Je l’ai écrit sobre, ce qui était nouveau pour moi, et mes idées étaient plus claires que jamais. La vision était d’écrire de la musique influencée par toute ma carrière de musicien, pas seulement UZ. J’adore travailler avec tant d’artistes talentueux et de collaborateurs de longue date comme HUCCI, UNKWN, etc. chaque minute de celui-ci. Maintenant, l’édition Deluxe ajoute de la valeur au projet d’album original avec 2 originaux, « Focus » et « Future » et 11 remix incroyables de grands producteurs tels que LYNY, Bailo, Sebjin, Chromonicci, HWLS et bien d’autres. Non seulement cela, mais j’ai mixé l’ensemble du projet dans un mix DJ continu de 90 minutes, poussant l’expérience d’écoute à un autre niveau. Je ne pouvais pas rêver meilleur projet final.

TSS : Comment avez-vous choisi les artistes pour figurer en tant que remixeurs dans le LP ‘Trinity’ (Deluxe) ?

UZ : En tant qu’A&R pour mon label Quality Good Records, je suis toujours à la recherche de nouveaux talents du monde entier. Sebjin et Basstrick sont tous deux français. Leur son est très différent mais les deux remix sont incroyables. LYNY, bd hbt, yojas, Dilip et Anti. des États-Unis sont incroyables. J’aime cette génération de producteurs qui ne surproduisent pas leur musique et la gardent dynamique. Bailo a fait un travail incroyable avec un remix de trap lourd qui vous brisera le cou à coup sûr. Chromonicci, qui a sorti un EP sur QGR l’année dernière, a livré un remix super funky de mon morceau avec BISHU. HWLS d’Australie est l’un de mes préférés. Sa musique est très unique et sa version de « Monster » est époustouflante. Great Dane de LA est venu avec un remix plein d’entrain influencé par le hip-hop, ce qui est très rafraîchissant. Pour terminer le casting, nous avons Shöckface, que je suis depuis une minute. Nous avons organisé un concours de remix sur Audius et il a gagné avec sa version de « Fire » feat. Solosam.

TSS : Quelle est la prochaine étape pour vous après UZ ?

UZ : J’ai des périodes de 5 à 10 ans où je concentre toute mon énergie sur un projet et nous fêterons les 10 ans du projet UZ en 2022 avec une tournée mondiale. Pendant longtemps, je me suis demandé ce qui allait être la suite pour moi mais la pandémie, et plus précisément, le confinement a été une expérience révélatrice pour moi. Je viens d’un milieu musical plus organique, ayant commencé le DJing vers 95/96. J’ai toujours été passionné par la musique Hip Hop et sa culture d’échantillonnage. Creuser, trouver et découvrir des artistes de jazz, des bibliothèques musicales obscures et des grooves rares, des échantillons de producteurs comme Madlib, Jaydee, Pete rock est ce pour quoi j’ai toujours vécu. J’ai des centaines et des centaines de vinyles et je les écoute tous les jours. J’ai récemment commencé un nouveau projet qui est fortement influencé par ma bibliothèque musicale des années 70, des artistes comme David Axelrod, Marc Moulin ou Serge Gainsbourg. C’est très différent et loin de la musique électronique. C’est une version plus mature de ma musique, plus organique. J’ai hâte de le montrer pour le partager avec le monde. Il sort en 2022

TSS : Quel est le plan pour Quality Good Records ?

UZ : Nous continuerons à mettre en avant les nouveaux talents à venir. Cela a toujours été l’ADN de Quality Goods. Nous ne nous soucions pas de leur nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux, ou de leur taille en tant qu’artiste, tout tourne autour de la musique et uniquement de la musique. Nous allons également pousser encore plus quelques artistes sélectionnés en publiant des projets de plus grand format comme des EP et des albums, mettant en valeur leur son et leur récit en tant qu’artiste. Vous verrez des retours d’artistes vedettes du label & quelques noms familiers 😉 Je n’en dirai rien de plus et que ce soit une surprise mais je suis assez content de ce qu’il y a dans les livres pour l’année prochaine !

Alors voilà ! Le LP ‘Trinity’ (Deluxe) sortira le 22 octobre, alors assurez-vous de saisir ce feu une fois qu’il sera éteint et aidez à envoyer UZ avec style. Assurez-vous également de le voir en tournée en 2022 une fois qu’il sera annoncé. C’est certainement la fin d’une époque mais nous sommes impatients de voir la suite de Guillaume P. car nous savons que son histoire est riche et quelle qu’elle soit sera un succès.

UZ – Avenir | Télécharger |

« Suivre » UZ : | Instagram | Twitter | Nuage sonore |

MUSIQUE TENDANCE

commentaires

commentaires

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *